26/07/2019 - 04/08/2019

@wbsc   #U12WorldCup  

Hosted by:   TPE

V U-12 Baseball World Cup 2019 - Official Payoff

Les Etats-Unis s’imposent face à la Corée du Sud en match en retard

Les Etats-Unis s’imposent face à la Corée du Sud en match en retard
31/07/2019

Ce n’était peut-être pas la meilleure rencontre disputée durant cette Coupe du Monde de Baseball U-12 mais certainement l’une des plus excitantes. C’était aussi la première à se jouer en manche supplémentaire.

Les Etats-Unis terminent le premier tour avec une victoire à l’arrachée 12-11 décrochée face à la Corée du Sud.

Les deux équipes ont frappé 18 coups sûrs et commis 5 erreurs. 11 lanceurs se sont succédé sur le monticule. Dillon Adkins a produit le point de l’avantage en début de septième manche.

La Corée du Sud n’a pas perdu de temps pour prendre la mesure du partant américain Tanner Shields. Le premier frappeur Doo Doongyeon est atteint par un lancer puis vole la deuxième base. Il marque sur un coup sûr du champ centre Lee Taeoh. A deux retraits Shields atteint le frappeur désigné Na Hyunseo sur un lancer. Le première base Yoo Yongjae monte à trois balles et une prise avant d’envoyer un missile au champ centre pour un home-run à trois points.

Les Etats-Unis ouvrent leur compteur en début de deuxième manche en profitant d’une erreur défensive pénalisant le partant coréen Lee Myeongjae. Les américains marquent  nouveau en troisième manche face au lanceur de relève Han Junhul, profitant là encore d’erreurs défensives.

La Corée du Sud augmente son avance en fin de troisième manche face à la relève de John Dolan. Le troisième base Lee Jaejun laisse passer le premier lancer et catapulte le deuxième au-delà de la clôture de champ centre pour un solo home-run. Dolan atteint le frappeur de substitution Im Byeonghyun et concède un but-sur-balles à Yoo Yongjae. Un coup sûr du deuxième base Lee Jaewon et un lancer sauvage permettent aux coréens de marquer deux points de plus. Brenden Lewis entre en relève pour clore la manche.

Les Etats-Unis répliquent en début de quatrième manche, ramenant l’écart à deux points. Le champ gauche Dillon Atkins frappe un home-run sur le cinquième lancer du lanceur de relève Cho Yoonho. Le frappeur désigné John Mc Kernan frappe un simple à deux retraits et avance en troisième base sur deux lancers sauvages. Cho concède un but-sur-balles au deuxième base Bryce Nixon puis au troisième base Gavin Fien. Les Etats-Unis marquent deux nouveaux points sur des lanceurs sauvages et la Corée du Sud fait appel à Jung Munhyeok pour sortir de la manche.

La Corée du Sud ajoute un point en fin de quatrième manche sur une erreur mais les Etats-Unis ne se laissent pas facilement faire. En début de cinquième manche, alors que Tinajero était en deuxième base Adkins frappe un home-run face à Jung pour ramener le déficit à un point.

Les Etats-Unis égalisent en début de sixième manche sur deux feintes irrégulières consécutives du lanceur de relève Park Jeongsoo. Les Etats-Unis frappent le premier lancer de Park sur la clôture au champ centre. Meza commence à célébrer son home-run qui n’en est pas un et n’ira pas plus loin que la première base. Avec Meza en deux et avec deux retraits, le match aurait pu se terminer sur un bel attrapé en bout de course du champ centre coréen Lee Taeoh mais Park commet une feinte irrégulière, le frappeur Josiah Hartshorn étant rappelé dans la boite. Sur le lancer suivant Park commet une nouvelle feinte irrégulière, permettant aux américains d’égaliser et de pousser la rencontre en manche supplémentaire, la première de la compétition.

Les Etats-Unis marquent quatre points en début de septième manche. Avec des coureurs en première et en deuxième bases – règles de manche supplémentaire de la WBSC – Adkins frappe le troisième lancer de Lee Taeoh au champ gauche, bon pour un simple qui permet aux américains de prendre l’avantage. Deux autres points sont marqués sur une chandelle sacrifice de l’arrêt-court Leon Melendez et deux lancers sauvages.

La Corée du Sud réduit l’écart à un point en fin de demi-manche sur un simple à un retrait de Lee Jaewon et deux roulants. Les Etats-Unis donnent la balle à Gavin Fien alors que le coureur de substitution Lee Semin représentait le point de l’égalité en deuxième base. Le nouveau venu n’a eu besoin que d’un lancer pour sceller la victoire américaine.

The USA celebrate the win